« Sur le trottoir »


Parolière / lundi, septembre 4th, 2017

En 9 mois à peine sur le trottoir
Ton petit t’a tout volé
Le corps de ta femme
La douceur d’ses baisers

L’instinct primaire
Soufflé dans les plumes
De l’instant d’une mère
Piaillant que tu es nul

Assis sur une marche
Sur le trottoir d’en face
Tu le regardes dormir
Sur le blanc de la place
Assis sur cette marche
Sur ce trottoir en face
Tu le regardes dormir
Sur le blanc de la place

Petit à petit
L’oiseau fait son nid
Mais sur une branche pourrie
L’oiseau s’est enfui

Les vautours de la nuit
Emparés de lui
Il apprend et survit
À la volée se nourrit

Chaque jour endurcit
Sous le vent et la pluie
Transparent des passants
Transpirant au soleil

Tu verras sa mère
Venu l’réveiller
Masquant son mouchoir
Le sourire forcé

Assis sur une marche
Sur le trottoir d’en face
Tu le regardes dormir
Sur le blanc de la place
Assis sur une marche
Sur le trottoir d’en face
Tu les regardes souffrir
Sur le banc de la place

Les oiseaux se cachent
Font volte-face
A l’envie de mourir
Au reflet dans la flaque

Marie TABUREL