Fabriquer un châssis

Matériel :

Investissement :

  • Scie à onglet 39,90€
  • Papier de verre (80) 5,97 €
  • Presse à sangle 19,00 €

Pour faire deux tableaux de : 80×65

  • 3 tasseaux de sapin rabotés 13 x 38 mm 2,50M de long  => des baguettes de pin au magasin de bricolage… 😉  5.25 € soit 15,75 €
  • 1/4 de rond de sapin 7×7 mm 2M50 de long 1.99×3 = 5.97
  • Colle à bois 8.95€ (c’était de la colle rapide Axton, efficace !)

Réalisation :

  1. Collez les quarts de rond sur les tasseaux
  2. Reportez vos repères : pensez à ajouter un renfort au milieu pour les grands tableaux (sous la sangle du milieu sur la deuxième photo)
  3. Coupez. Attention aux sens des angles. Les triangles pourront être collés dans les angles pour renforcer.
  4. Collez et calez le cadre ainsi formé dans la presse à sangle
  5. Attendre…
  6. Une fois sec, otez la sangle et poncez-le chassis

Première étape terminée

Entoiler un chassis

Matériel :

  • Agrafeuse (électrique ou manuelle) 29,90 €
  • Agrafes 10 mm 10,90 €
  • Lin ou Coton (essayez de trouver des coupons, c’est moins cher). Je pense que j’ai pris un lin trop épais pour mes premiers tests.
  • Une pince à tendre (facultatif)

Réalisation

  • Il est conseillé de laver le tissu avant de le poser. Attention : ne pas trop l’essorer et le faire sécher tout de suite bien droit car sinon vous retrouverez les plis à la fin sur la toile.
  • Commencez par 1 agrafe au milieu d’un des grands cotés
  • Tournez et mettez une agrafe de l’autre côté, au milieu, en veillant à suivre le droit fil (traits du tissus)
  • Puis faites de même sur les deux autres côtés
  • Ensuite agrafez les bords en tendant bien mais en allant pas jusqu’au bout
  • Il faut bien tendre sinon vous aurez des soucis après.
  • Pour faire les angles, vous pouvez regarder cette vidéo, par exemple.

A l’avenir, vous aurez une idée de la qualité d’une toile rien qu’en regardant comment les angles sont pliés…

Points d’attention :

  • Attention à ce que le lin de soit pas beaucoup essoré et mettez-le tout de suite à sécher droit pour ne pas retrouver de plis, même après avoir encollé le tissu…
  • Prenez des agrafes de 10 mm, pas au-dessus, sinon elles vont ressortir du tasseau (enfin tout dépend du tasseau que vous avez utilisé).
  • Faites attention au modèle d’agrafes, en général, c’est 140 ou 53…

Encollage de la toile

Matériel :

  • Colle « Totin » ou colle de peau de lapin en granulés (le pot en photo ci dessous était de 100g)
  • Spalter (pinceau)
  • Casserole pour chauffer au bain marie

Réalisation :

La veille

  1. Mouillez 100g de granulés avec 100 ml d’eau 24h avant l’utilisation. D’après mes lectures c’est important. Cela forme comme une semoule compacte.

Le jour J

  1. Ajoutez 900 ml d’eau à la colle
  2. Placez cet assemblage dans un plat et chauffez au bain-marie. Aucune difficulté.
  3. Une fois que la colle est dissoute, baissez la température pour maintenir tiède
  4. Ajoutez quelques gouttes d’antifongique => j’ai opté pour le Tea tree en huile essentielle
  5. A l’aide du spalter, couvrez la toile et les cotés (éventuellement 1 fois sur la bordure derrière pour que le fil de s’éffile pas).
  6. Laissez sécher.
  7. Poncez légèrement la toile et recommencer l’opération.
  8. Deux couches doivent suffire
  9. Poncez puis passez une couche de gesso (peinture d’apprêt à mettre avant ^^)
  10. Renouvelez l’étape 9, encore une nouvelle fois, et encore une fois, si cela n’est pas suffisant

Remarques :

  • Le tissu va se détendre avec la colle. Ne vous inquiétez pas, elle se retendra en séchant. Idem avec les premières couches de gesso.
  • 100g de colle m’ont permis de faire les deux grands tableaux + 1 petit que j’avais rentoilé.
  • L’odeur n’est pas désagréable
  • C’était une étape bien agréable.

En images :

Colle totalement dissoute :

Voilà ce qu’il restait après les deux couches de colle sur les deux tableaux de 80×64. Sur la deuxième photo c’est la colle une fois refroidie. Cela se réchauffe et se re-liquéfie très bien au bain marie.

Toiles terminées :