« Ma page blanche »

Toi ma page blanche
Ma préférée
Jamais tu ne flanches
Sous mes pavés
Peu importe la mouvance
Tu reçois sans tiquer
Je te raye en tous sens
Sans jamais te froisser
Toi ma page blanche
Ma préférée
Tu m'attends le dimanche
Et les jours fériés
Tu recueilles mes trances
Pas ma sobriété
Parfois je te lance
Puis reviens te chercher

***

Je sombre sur ma planche
Et mes petits billets
Sans trouver la branche
Sur laquelle m’appuyer
Quelques verres étanches
Auraient pu m’aider
Quelques vers, je pense
Auraient pu me lancer
D’un revers de la manche
Je sens l’immensité
La riche substance
De mon esprit chahuté

***

Hey ! Petites blanches
Laquelle ? ma préférée ?
Vous êtes toutes aussi blanches
Même multipliées
Les mains sur les hanches
Je voulais vous parler
Mais j’vois bien que ça penche
Et puis... j’ai oublié...

***

Ah ma belle blanche
Ma dulcinée
Prendras-tu ta revanche
Une fois dégrisé
Au miroir de ma canche
Couchée sur le papier
Toi ma page blanche
Tu restes ma préférée
error: Contactez Marie si vous souhaitez récupérer des fichiers