« Pardonne-moi »


Ce texte fait référence à l’histoire de Jacqueline Sauvage, condamnée pour avoir tué son mari.
Jacqueline Sauvage a été victime de viole et leurs enfants d’inceste pendant plusieurs années.
Leur fils s’est suicidé. Suite à ça, le père a menacé sa femme et ses filles de les tuer. Face à ces menaces, Jacqueline Sauvage a tué son mari. La justice l’a condamné en raison du caractère prémédité de l’acte…

Trois jours d’audience
Trois jours de transe
Dernière fois, enfermée, dans l’box des accusés
Désabusée, je cherche les regards des jurés
Mais, je saute, sans filets
Pardonne-moi,
Tu disais qu’il suffisait
De maîtrise,  de sentiments, je t’aimais, je t’aimais
Je t’aimais Tellement
Je m’en voulais d’échouer si souvent
Pardonne-moi,
Pourtant plus forte,
Dans ces moments où tu fermais la porte,
Le parquet grinçant, tes gestes d’abord lents
Le corps épileptique, le cerveau amnésique,
Pardonne-moi,
Notre fils, nous a quitté
Quand la peur de vivre
Est plus forte que la peur de mourir
Tu t’es transformé, nous a menacé
J’ai pensé que… Je t’ai tué
Pardonne-moi,
J’ai dû tout raconter,
Nos secrets, les représailles,
notre intimité, tes failles
Et tout sur la... virginité
De nos filles…
Aujourd’hui, la justice me condamne
Aujourd’hui, la justice me condamne

Auteure : Marie TABUREL
Avril 2016 – Texte déposé SACEM


error: Contactez Marie si vous souhaitez récupérer des fichiers